La librairie Sonore
Frémeaux et Associés
Radio france
Ina
        Recherche avancée

new-promo-onfray.gif
 
promospec2.gif
Menu nos rubriques - La Librairie Sonore
Partenaire Crédit Agricole

Partenaire La Poste

 
Catalogue papier - La Librairie Sonore

Collection Histoire de France



Accueil arrow LIVRES SONORES arrow MEMOIRES D'HADRIEN - MARGUERITE YOURCENAR
 
Réf. : FA8099

MEMOIRES D'HADRIEN - MARGUERITE YOURCENAR

TEXTE INTEGRAL LU PAR ROBIN RENUCCI

ROBIN RENUCCI
Nombre de CD : 9

LIVRAISON GRATUITE !!! Expédition par la Poste:

3-5d.gif
Prix 59.99 €
 
Intégrale - Coffret 9 CDs.

Écrit en 1951, ce roman historique est l’œuvre qui révèle Marguerite Yourcenar non seulement au public, mais vraisemblablement à elle-même. Raconté au “je”, cette longue réflexion sur l’amour, le pouvoir et la destinée humaine, livre à la fois des éléments véridiques sur la personnalité de l’empereur (76-138), à laquelle bien des facettes de l’âme de Marguerite Yourcenar se mêlent.
Robin Renucci s’est impliqué avec ferveur dans cette lecture intégrale. Il incarne le verbe de “Marguerite-Hadrien” devant lesquels il dépose, comme un tribu, ces méditations d’un homme qui attend, ainsi qu’une délivrance, sa descente au tombeau. Il retransmet les ultimes messages sur le maniement du pouvoir, certes, mais s’entretient aussi de la mystérieuse puissance d’un amour à jamais regretté et dont la perte seule rend supportable la mort. 
Jean-Yves Patte & Claude Colombini-Frémeaux

This 9 CDs box set features a reading of Marguerite Yourcenar major book, published in 1951 : “Les Mémoires d’Hadrien”. Both philosophical and historical work, the book is a meditation of the Emperor Hadrien (who lived between year 76 and 138) at the end of his life about the major events he lived. Sort of an imaginary autobiography, “Les Mémoires d’Hadrien” remains one of the greatest works of French literature.
Red in French by actor Robin Renucci.

Suivi lecture : Olivier Cohen
Droits : Production Groupe Frémeaux Colombini pour Frémeaux & Associés - La Librairie Sonore sous licence de Gallimard et avec le soutien de la SCPP. Remerciements à Paule Dubouchet et la collection Ecouter lire de Gallimard Jeunesse.
Liste des crédits sur ce CD :
Renucci Robin, Marguerite Yourcenar
CDPisteTitreArtiste principalDuréeEnregistré en
11Je suis descendu ce matinRenucci Robin00:02:282007
12Ne t'y trompe pasRenucci Robin00:02:162007
13Dejà certaines portions de ma vieRenucci Robin00:02:352007
14Le renoncement au chevalRenucci Robin00:02:562007
15Trop manger est un vice romainRenucci Robin00:03:552007
16J'ai gouté dans tel bouge d'egineRenucci Robin00:04:172007
17Les cyniques et les moralistesRenucci Robin00:03:022007
18Et j'avoue que la raison reste confondueRenucci Robin00:03:562007
19De telles vues sur l amourRenucci Robin00:02:022007
110On finirait par préférer aux stratagèmesRenucci Robin00:02:352007
111Ce qui nous rassure du sommeilRenucci Robin00:03:272007
112Le sablier m'a prouvé que je n'avais dormiRenucci Robin00:02:552007
113Peu à peu cette lettre commencéeRenucci Robin00:02:402007
114Mais ceux-ci mententRenucci Robin00:03:292007
115Quand à l'observation de moi-mêmeRenucci Robin00:02:502007
116Le paysage de mes joursRenucci Robin00:02:092007
117Les trois quarts de ma vieRenucci Robin00:02:252007
118Marullinus mon grand-père croyait aux astresRenucci Robin00:03:042007
119Il avait construit le thème de ma nativitéRenucci Robin00:03:082007
120J'ai souvent refléchi à l'erreurRenucci Robin00:03:412007
121Les méthodes des grammeriens et des rhéteursRenucci Robin00:02:182007
122Je serai jusqu'au bout reconnaissantRenucci Robin00:02:412007
123J'avais seize ansRenucci Robin00:02:222007
124En dépit des légendes qui m'entourentRenucci Robin00:03:232007
125Tout n'était pas beau dans cet avènementRenucci Robin00:03:052007
126On m'aimait peuRenucci Robin00:02:132007
21Je ne méprise pas les hommesRenucci Robin00:02:352007
22Il n'y a qu'un seul point sur lequel je me sensRenucci Robin00:03:312007
23Mais c'est encore à la liberté d'acquiescementRenucci Robin00:01:512007
24Si elle s'était prolongée trop longtempsRenucci Robin00:03:502007
25J'y etais poussé par mon goÛt du dépaysementRenucci Robin00:03:122007
26Bien des fois au printempsRenucci Robin00:02:472007
27Trajan se trouvait à la têteRenucci Robin00:03:552007
28Un incident de la vie privéeRenucci Robin00:02:422007
29Je vécus la toute une epoque d'exaltationRenucci Robin00:02:422007
210Un certain nombre d'action d'eclatRenucci Robin00:02:182007
211Il serait facile de construire ce qui precèdeRenucci Robin00:03:402007
212Ma popularité commenÇante répandit sur mon sejourRenucci Robin00:04:012007
213Ces fonctions presque secrètesRenucci Robin00:03:452007
214On m'a reproché à cette epoqueRenucci Robin00:03:082007
215J'ai souvent pensé que les amants passionnésRenucci Robin00:02:462007
216L'an dernier peu après la conspirationRenucci Robin00:04:282007
217La nouvelle des incursions sarmatesRenucci Robin00:02:392007
218Un autre danger commencait à poindreRenucci Robin00:04:452007
219Mon premier consulatRenucci Robin00:02:492007
220Aucune de ces vues n'aurait pu être presentéeRenucci Robin00:02:332007
221Si le groupe de mes partisans augmentaitRenucci Robin00:01:502007
222Durant ces quelques annéesRenucci Robin00:04:072007
31J'occupais depuis un anRenucci Robin00:03:362007
32L'homme qui arpentait impatiemmentRenucci Robin00:02:372007
33Par malheur ces songes etaient beauxRenucci Robin00:03:102007
34César avait raison de préférer la première placeRenucci Robin00:02:222007
35Et c'est alors que m'apparu le plus sageRenucci Robin00:02:122007
36Notre entente se passa d'aveuRenucci Robin00:03:422007
37Soudain l'incendie qui couvait dans cette terreRenucci Robin00:03:362007
38J'allais avoir quarante ansRenucci Robin00:04:302007
39Je montais le matin suivant chez l'empereurRenucci Robin00:02:562007
310Contrairement aux ordres recusRenucci Robin00:03:502007
311Le corps fut brÛlé sur le rivageRenucci Robin00:01:352007
312Ma vie était rentrée dans l'ordreRenucci Robin00:02:012007
313La fièvre de la rebellion tombait à son tourRenucci Robin00:02:492007
314La paix etait mon butRenucci Robin00:02:192007
315Avant de remonter vers le nordRenucci Robin00:03:392007
316Il m'attendait à deux pas du portRenucci Robin00:02:242007
317Attianus avait eté le tuteurRenucci Robin00:02:102007
318Ettianus avait vu justeRenucci Robin00:03:332007
319On m'accuse d'aimer peu romeRenucci Robin00:02:152007
320La morale est une convention privéeRenucci Robin00:04:302007
321Son fils lucius ceioniusRenucci Robin00:03:332007
41Rome n'est plus dans romeRenucci Robin00:03:382007
42Humanitas, felicitas, libertasRenucci Robin00:03:332007
43Il faut bien avouerRenucci Robin00:03:582007
44Je doute que cette philosophie du mondeRenucci Robin00:02:022007
45La condition des femmesRenucci Robin00:02:262007
46Une partie de nos maux provientRenucci Robin00:04:122007
47Trop souvent la paix n'est pour l'arméeRenucci Robin00:02:592007
48Nous sommes des fonctionnaires de l'etatRenucci Robin00:02:272007
49Sur vingt ans de pouvoirRenucci Robin00:02:492007
410Quelques hommes avant moiRenucci Robin00:03:462007
411Ce groupe me plaisait peuRenucci Robin00:02:002007
412Construire c'est collaborer avec la terreRenucci Robin00:02:332007
413En grèce, en asie, j'employais le marbre natalRenucci Robin00:02:392007
414Plotinopolis, andrinopole, antinoeRenucci Robin00:03:502007
415Nous sommes encombrés de statuesRenucci Robin00:02:522007
416L'art du portrait m'interessait peuRenucci Robin00:04:352007
417Trahit sua quemque voluptasRenucci Robin00:02:562007
418En germanie, des fortifications ou des campsRenucci Robin00:03:072007
419Les réformes civiles accomplies en bretagneRenucci Robin00:02:572007
420Tout m'enchanta dans cette terre pluvieuseRenucci Robin00:03:302007
51J'etais décidé à regler ces incidentsRenucci Robin00:04:402007
52Un soir sous la tente imperialeRenucci Robin00:02:562007
53Je me sentait differentRenucci Robin00:03:452007
54J'ai dit que mes titresRenucci Robin00:03:372007
55Et c'est ici qu'il convient de mentionnerRenucci Robin00:03:182007
56Depuis les nuits de mon enfanceRenucci Robin00:03:322007
57L'ete qui suivit ma rencontreRenucci Robin00:02:532007
58Antinous etait grecRenucci Robin00:03:132007
59Quand je me retourne vers ces annéesRenucci Robin00:02:392007
510L'hiver nous assaillit à sinopeRenucci Robin00:03:532007
511La barque que le marchand erastosRenucci Robin00:02:442007
512Ce bel hiver fut richeRenucci Robin00:03:202007
513Athènes avait à cette epoqueRenucci Robin00:02:532007
514Les dates se mélangentRenucci Robin00:03:502007
515C'est quelques temps plus tardRenucci Robin00:02:292007
516Il y avait romeRenucci Robin00:02:252007
517De plus en plus, toutes les déitésRenucci Robin00:04:522007
518Depuis longtemps déjàRenucci Robin00:02:162007
519La nuit qui suivit ces celebrationsRenucci Robin00:02:212007
61Peu à peu la lumiere changeaRenucci Robin00:03:202007
62Il va sans dire que je n'incrimine pasRenucci Robin00:03:182007
63Le voyage d'afriqueRenucci Robin00:03:542007
64Nous pénétrâmes ensuite dans l'interieurRenucci Robin00:02:522007
65Il entrait de l'angoisse dans mon besoinRenucci Robin00:04:462007
66J'ai eu mes présagesRenucci Robin00:03:172007
67Tout cela n'était peut-etre qu'un simple tourRenucci Robin00:03:162007
68Peu de jours avant le départ d'antiocheRenucci Robin00:03:492007
69Nous fÎmes halte à jerusalemRenucci Robin00:03:202007
610Nous partÎmes pour l'oasis d'ammonRenucci Robin00:02:462007
611Une espèce de festin improviséRenucci Robin00:03:342007
612L'imperatrice arriva sur ces entrefaitesRenucci Robin00:02:272007
613Les religions sont à alexandrieRenucci Robin00:03:402007
614Les distractions d'alexandrieRenucci Robin00:02:592007
615Autant que possible la victimeRenucci Robin00:04:222007
616Le premier jour du mois d'athyrRenucci Robin00:03:382007
617Il ne nous restait plus qu'à explorer la bergeRenucci Robin00:02:432007
618Au retour je visitais le templeRenucci Robin00:03:072007
71La remontée du fleuve continuaRenucci Robin00:04:482007
72On s'efforcait de me distraireRenucci Robin00:04:102007
73Je rentrai à bordRenucci Robin00:03:572007
74La mort est hideuseRenucci Robin00:03:502007
75Les messages affluèrentRenucci Robin00:03:452007
76Les barques nous ramenèrent au point du fleuveRenucci Robin00:04:452007
77Je rentrai en grèce par voie de terreRenucci Robin00:03:582007
78Je lus beaucoup durant cette périodeRenucci Robin00:04:252007
79J'eus cette année-la avec la prêtresseRenucci Robin00:03:292007
710Ce fut vers cette epoque que quadratusRenucci Robin00:03:112007
711Sur bien des pointsRenucci Robin00:03:292007
712Oui athènes restait belleRenucci Robin00:02:222007
713Je terminais cette année la revisionRenucci Robin00:02:292007
714L'administration de l'italieRenucci Robin00:03:222007
715La villa était presque terminéeRenucci Robin00:03:002007
716Aux heures d'insomnieRenucci Robin00:02:152007
717Ma vie en apparence était sageRenucci Robin00:02:542007
718Les plus minces mécomptent de la politiqueRenucci Robin00:02:422007
81Les affaires juives allaient de mal en pisRenucci Robin00:04:562007
82Un aventurier sorti de la lie du peupleRenucci Robin00:02:212007
83Deux légions la douzième fulminanteRenucci Robin00:02:402007
84L'armée est mon plus ancien métierRenucci Robin00:04:102007
85Je ne le nie pasRenucci Robin00:02:302007
86Je me soulevais sur le coudeRenucci Robin00:03:302007
87On me suppose depuis quelques anneesRenucci Robin00:02:352007
88Natura deficitRenucci Robin00:03:252007
89J'avais toute ma vieRenucci Robin00:04:542007
810Un silence extraordinaireRenucci Robin00:02:502007
811Trois mois plus tardRenucci Robin00:03:072007
812Je me reposai quelques temps à sidonRenucci Robin00:03:542007
813Rome m'avait preparé un triompheRenucci Robin00:03:542007
814Je n'ai pas d'enfantsRenucci Robin00:02:422007
815J'avais amèrement reproché à trajanRenucci Robin00:05:072007
816A mon retour de romeRenucci Robin00:04:572007
817Ma femme venait de mourirRenucci Robin00:03:522007
818J'ai pris mes precautions cette nuit mêmeRenucci Robin00:04:242007
91Au printemps, la santé de luciusRenucci Robin00:03:502007
92Accompagné du vieux rufus d'ephèseRenucci Robin00:03:012007
93Le soir ne pouvant dormirRenucci Robin00:02:152007
94Il se crut mieux, il voulut rester à romeRenucci Robin00:03:292007
95Mais l'espace d'une générationRenucci Robin00:04:282007
96Huit jours après la mort de luciusRenucci Robin00:02:262007
97Arrien m'écrit conformement aux ordres reÇusRenucci Robin00:03:142007
98Je laisse retomber sur mes genouxRenucci Robin00:03:172007
99J'ai donné jadis au philosophe euphratesRenucci Robin00:02:392007
910On voulait mourir, on ne voulait pas etoufferRenucci Robin00:02:592007
911Je pensai d'abord à mon maÎtreRenucci Robin00:02:562007
912Le lendemain antonin se fit annoncerRenucci Robin00:03:052007
913Tout reste à faireRenucci Robin00:02:362007
914Comme au temps de mon bonheurRenucci Robin00:03:172007
915Une chance analogue à celle de certains jardiniersRenucci Robin00:03:032007
916J'ai revu fidus aquila gouverneur d'antinoeRenucci Robin00:04:382007
917La méditation de la mortRenucci Robin00:03:302007
918Durant certaines période de ma vieRenucci Robin00:02:032007
919Les présages aussi se multiplientRenucci Robin00:01:362007
920Ma patience porte ses fruitsRenucci Robin00:03:102007
921Les médicaments n'agissent plusRenucci Robin00:01:552007
922Ils m'ont emmenés à baiesRenucci Robin00:02:322007
Label : FREMEAUX & ASSOCIES

Les internautes ayant acheté «MEMOIRES D'HADRIEN - MARGUERITE YOURCENAR» ont également acheté :

LE BANQUET - PLATON   
LE BANQUET - PLATON
Platon commence avec “Le Banquet” et la philosophie commence avec Platon. Il est vrai que le Banquet est un écrit. Mais il est vrai aussi que c’est avant tout une parole. Car c’est la parole qui a précédé l’écrit, écrit qui parait comme une somme, comme une des clefs de la connaissance.
Cette œuvre qui a nourri tant de réflexions au fil des siècles ne peut laisser Michel...
LE BANQUET - PLATON
LA VIE HEUREUSE - SENEQUE   
LA VIE HEUREUSE - SENEQUE
De ce que l’homme n’a pas d’autre choix que d’être “artisan de sa propre vie” pour tendre à la “tranquillité de l’âme”, Sénèque (qui fut, au 1er siècle après Jésus Christ, le précepteur malheureux de l’empereur Néron), déduit une morale très humaine.
“Recherchons, nous dit-il, un bien qui ne vaille pas par la seule...
LA VIE HEUREUSE - SENEQUE
DE LA BRIEVETE DE LA VIE - SENEQUE   
DE LA BRIEVETE DE LA VIE - SENEQUE
“Que philosopher c’est apprendre à mourir”.
Emprunté à Cicéron, ce titre célèbre de l’un des Essais de Michel de Montaigne résume l’enseignement attendu du stoïcisme – l’école philosophique dont Sénèque, homme d’État et écrivain latin (4 av. J.-C. - 65), fut l’un des plus éminents représentants.
Pourtant son petit...
DE LA BRIEVETE DE LA VIE - SENEQUE
PENSEES A MOI-MEME - MARC AURELE   
PENSEES A MOI-MEME - MARC AURELE
« Marc Aurèle, Empereur des Romains de 160 à 180 après J.C., nous a transmis un héritage philosophique fondé sur son être-au-monde : son style, ses préoccupations, ses peurs de tous les jours.
L’écriture des Pensées l’accompagne à la guerre, le conseille dans son exercice du pouvoir. Elles lui rappellent, à chaque instant, le rôle qui lui est échu au sein de la...
PENSEES A MOI-MEME - MARC AURELE
HISTOIRE DE ROME (COLLECTION PUF FREMEAUX)   
HISTOIRE DE ROME (COLLECTION PUF FREMEAUX)
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent ces cours particuliers d’histoire racontés, expliqués et analysés par Stéphane Benoist, professeur d’Histoire romaine à l’Université de Lille (SHS-Lille 3). 
De ses mythes fondateurs à son effondrement face aux invasions barbares, ce coffret retrace...
HISTOIRE DE ROME (COLLECTION PUF FREMEAUX)
Dernière mise à jour :: 23-09-2019 07:40
Frais de ports offerts sur la librairie sonore









titre_newsletter.gif

Meilleures ventes - La librairie sonore
1. Cosmos 4 - Michel Onfray
2. Edgar Morin - Paroles philosophiques
3. Collection Histoire philosophique des Arts - PUF Frémeaux (-20 %)
4. Ray Charles in Antibes
5. Contre Histoire Philosophie V26 - Michel Onfray
6. Histoire de France - PUF Frémeaux -(les 8 coffrets -20%)
7. Hitler - Une biographie expliquée
8. L'Antiquité Grecque - Luc Ferry
9. Albert Camus - L'Etranger
10. Histoire de l'humanité - Racontée par Yves Coppens
Meilleures ventes - La librairie sonore

Contre Histoire Philosophie
Couvertures Onfray
couv-onfray-bas.jpg
подать объявление бесплатно
Mentions légales | Conditions générales de ventes | Recommander ce site | Ajouter aux favoris | Nous contacter | Plan du site | Désabonnement
© 2018 La Librairie Sonore est une marque déposée du groupe Frémeaux Colombini SAS exploitée par Cyberser SAS pour le compte de Frémeaux & Associés