La librairie Sonore
Frémeaux et Associés
Radio france
Ina
        Recherche avancée

new-promo-onfray.gif
 
promospec2.gif
Menu nos rubriques - La Librairie Sonore
Partenaire Crédit Agricole

Partenaire La Poste

 
Catalogue papier - La Librairie Sonore

Collection Histoire de France



Accueil arrow LIVRES SONORES arrow UN HOMME LIBRE - PHILIPPE BOUVARD
 
Réf. : FA8067

UN HOMME LIBRE - PHILIPPE BOUVARD

Lu par PHILIPPE BOUVARD

Nombre de CD : 6

LIVRAISON GRATUITE !!! Expédition par la Poste:

3-5d.gif
Prix 29.99 €
 
Texte Intégral lu par Philippe Bouvard sur un coffret 6 CD (Direction : Claude Colombini - suivi lecture : Olivier Cohen) © Grasset & Fasquelle

A 50 ans, publicitaire reconnu, Walter Ego décide de tout abandonner, famille, métier, amis, maison… Une vie confortable, enviable même, mais qui ne l’intéresse plus. Il rêve de recommencer et d’être libre. Mais les règles de la société, si mensongères et truquées soient-elles, ne se laissent pas enfreindre sans contrepartie. Walter Ego paiera sa décision du prix de la solitude, d’un dénuement croissant, d’une véritable dégringolade au fond du gouffre social… En lisant son propre roman, en incarnant à la perfection le personnage de Walter Ego, Philippe Bouvard nous dévoile son talent d’écrivain et de conteur, avec sa voix si familière qui figure dans notre mémoire collective.
Patrick Frémeaux

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini en accord avec Grasset.

Le plus grand succès de librairie de Philippe Bouvard romancier, lu par lui-même en 6 CDs !
Liste des crédits sur ce CD :
Bouvard Philippe
CDPisteTitreArtiste principalDuréeEnregistré en
11Je m appelle egoBouvard Philippe00:04:412005
12Au dessert jean dragon avait evoque notre enfanceBouvard Philippe00:03:502005
13Personne ne faisait deja plus attention a moiBouvard Philippe00:04:502005
14Ce qui m ennuie le plus dans cette ruptureBouvard Philippe00:04:102005
15Je pars elle resteBouvard Philippe00:04:372005
16J ai epouse arlette presque en meme tempsBouvard Philippe00:03:312005
17Quand je l ai epouse nos dix ans de diffferenceBouvard Philippe00:02:302005
18Au fond arlette est equilibreeBouvard Philippe00:03:152005
19Arlette est dans sa chambreBouvard Philippe00:02:582005
110A l autre bout du fil elle feignait d etre debordeBouvard Philippe00:02:252005
111Je ne devais pas avoir ma tete de tous les joursBouvard Philippe00:02:532005
112J ai tout explique a arletteBouvard Philippe00:03:212005
113Si je trouve une situation pas de problemeBouvard Philippe00:03:302005
114Ma lassitude vient en grande partie de cette constBouvard Philippe00:04:592005
115Les membres presents de la tribuBouvard Philippe00:03:072005
116Tu devrais emporter quelques bouquinsBouvard Philippe00:03:122005
117Depuis trente ans je vis a l inverse de mes goutsBouvard Philippe00:03:372005
118Pour un type en train de tirer un trait sur son paBouvard Philippe00:04:062005
119Je n ai pas repondu a la question d arletteBouvard Philippe00:04:172005
120Mes bagages sont pretsBouvard Philippe00:05:112005
121L hotel de macon est triste mais propreBouvard Philippe00:03:362005
21Sur le chapitre de cette mort annonceeBouvard Philippe00:03:102005
22Demain je devrai me preoccuper de faire laverBouvard Philippe00:03:232005
23Autour de moi une douzaine d hommes muetsBouvard Philippe00:03:572005
24Machinalement j attire miss zombie contre un pilieBouvard Philippe00:04:442005
25A l hotel de macon les chiffres n ont pas la memeBouvard Philippe00:04:342005
26Ma solitude est totaleBouvard Philippe00:03:262005
27J observe les voyageurs huppesBouvard Philippe00:04:402005
28Je resiste a l envie de lui demanderBouvard Philippe00:03:142005
29A cote de la chambre de bogart la mienne semble plBouvard Philippe00:02:492005
210Vient ensuite ginaBouvard Philippe00:03:452005
211Ce n est que dix ans plus tardBouvard Philippe00:04:252005
212Beau temps dans le ciel beau temps dans mon coeurBouvard Philippe00:04:312005
213Au libre service qui jouxte l hotelBouvard Philippe00:03:542005
214Chez l auvergnat tout a l heureBouvard Philippe00:03:512005
215Jules s est endormi sur la carpette elimeeBouvard Philippe00:04:072005
216Pour proceder tranquilement a quelques ablutionsBouvard Philippe00:03:202005
217Nous sommes le vingt juinBouvard Philippe00:03:362005
218Dans une cabine de la poste j ai appele chez moiBouvard Philippe00:03:062005
219Nous voila parti moi en etat de mort socialeBouvard Philippe00:02:312005
220Monsieur paul ne conduit pas a tombeau ouvertBouvard Philippe00:02:442005
221Pendant le diner j ai eu l etrange sensationBouvard Philippe00:04:382005
31La cloche du cimetiere m a tire de cette delectatiBouvard Philippe00:04:072005
32Passe les hotels particuliers de la grande rue hauBouvard Philippe00:03:382005
33Devant moi marche une demoiselleBouvard Philippe00:03:112005
34Je presse le pas pour ne pas la perdreBouvard Philippe00:03:332005
35Une idee me traverseBouvard Philippe00:02:162005
3672 heures que je me suis installe chez laurenceBouvard Philippe00:02:522005
37Depuis trois jours que je me suis glisse par hasarBouvard Philippe00:03:312005
38Ce matin au terme du petit dejeunerBouvard Philippe00:03:312005
39Cet aveu m aide a comprendre que mon charmeBouvard Philippe00:03:062005
310Monsieur paul etait gare devant le cimetiereBouvard Philippe00:02:522005
311Je n ai jamais pris comme un du ma lente accessionBouvard Philippe00:04:442005
312Les choses sont rentrees dans l ordre parisienBouvard Philippe00:04:102005
313Conscient de la precarite materielle de ma situatiBouvard Philippe00:04:112005
314Sa vocation de plus en plus exigenteBouvard Philippe00:03:132005
315A l issue d un mechoui offert au bar de l hotelBouvard Philippe00:03:402005
316La vraie vie selon ahmed se poursuit doucementBouvard Philippe00:04:062005
317Les legumes et les fruits sont partout de la memeBouvard Philippe00:04:042005
318Brusquement sans aucun signe annonciateur j ai craBouvard Philippe00:04:192005
319J ai reconnu tout de suite sur l enveloppe le grapBouvard Philippe00:04:292005
320Pour cause de vacances estivalesBouvard Philippe00:03:392005
321Il se confirme que la vertu est recompenseeBouvard Philippe00:03:442005
41Ahmed qui m a vu sortir a 17 heures chomeur et desBouvard Philippe00:03:082005
42Marre des veuves inconsolables qui pleurent dansBouvard Philippe00:04:072005
43Place clichy je tombe nez a nez avec jean dragonBouvard Philippe00:03:322005
44En meme temps que je decouvrais l aspect olfactifBouvard Philippe00:02:222005
45Paris est moiteBouvard Philippe00:02:512005
46La nature qui a horreur du vide ferait bien de seBouvard Philippe00:03:292005
47Il a mis fin a notre conversation avec une formuleBouvard Philippe00:03:432005
48Pour me remonter le moral j ai ete boire un cafeBouvard Philippe00:03:502005
49L hotel montaigne est plus petit plus sombre et plBouvard Philippe00:03:042005
410Romeo pense peu et ne parle pasBouvard Philippe00:03:352005
411Mon education ma conversation doivent lui donner aBouvard Philippe00:03:502005
412L ascenseur qui doit avoir l age de madame deBouvard Philippe00:04:522005
413La premiere expedition aura lieu ce soirBouvard Philippe00:03:422005
414Cap sur l avenue mozartBouvard Philippe00:04:232005
415Tandis que gino me donne rendez vous pour le soirBouvard Philippe00:04:492005
416A propos je ne compte plus les boites de l avironBouvard Philippe00:03:562005
417L acheteur fait autorite dans le milieuBouvard Philippe00:03:112005
418J occupe mes apres midi a humer l air de parisBouvard Philippe00:02:232005
419Gino a ete arrete a l aubeBouvard Philippe00:02:142005
420Romeo qui a ses entrees au commissariatBouvard Philippe00:03:052005
421Un carillon suisse annonce chaque quart d heureBouvard Philippe00:04:542005
51La nuit derniere un couple de provinciaux harassesBouvard Philippe00:04:102005
52Romeo m a royalement gratifie de deux jours de conBouvard Philippe00:03:252005
53J observe la vie de mon quartierBouvard Philippe00:02:512005
54Derriere la chambre je devine la salleBouvard Philippe00:02:122005
55Avec son portrait de gus perrotBouvard Philippe00:02:392005
56Le naturel chasse par les petits chefsBouvard Philippe00:04:032005
57La vue de guedonBouvard Philippe00:02:232005
58Romeo s est montre tres gentilBouvard Philippe00:02:262005
59Pour parer au plus presseBouvard Philippe00:02:362005
510Romeo est sorti a l heure ou il savait que j allaiBouvard Philippe00:02:142005
511Tout a commence devant la petite armoire metalliquBouvard Philippe00:03:262005
512L eveil progressif du dortoir me conforte dans l iBouvard Philippe00:03:562005
513Maya qui me fait les yeux doux voudrait s occuperBouvard Philippe00:02:332005
514Direction commissariatBouvard Philippe:02:552005
515Comme dans toute communaute au sein de laquelleBouvard Philippe00:03:302005
516Les desmarchelier n ont pas de passe ni d avenirBouvard Philippe00:03:412005
517Desmarchelier quand il a un petit verre dans le neBouvard Philippe00:04:042005
518J ai fait ma toilette et je suis alle me promenerBouvard Philippe00:02:582005
519A m desmarchelier qui m a offert le cafeBouvard Philippe00:02:202005
520Je me suis trouve un compereBouvard Philippe00:02:592005
521Pas de stock pas d inventaire pas de taxeBouvard Philippe00:03:302005
61Voila trois heures que nous sommes a tableBouvard Philippe00:02:562005
62A six heures on nous extrait pour nous conduireBouvard Philippe00:02:452005
63Et moi qui voulait t inviterBouvard Philippe00:04:022005
64Simon qui nous a ecoute jusque la en silenceBouvard Philippe00:03:432005
65Pourvu que je ne rencontre aucune ancienne relatioBouvard Philippe00:03:272005
66Un bon mendiant est quelqu un que le moins psycholBouvard Philippe00:02:012005
67Dimanche petit dejeunerBouvard Philippe00:03:212005
68Claudius qui salue familierementBouvard Philippe00:04:032005
69Il est pres de minuitBouvard Philippe00:04:572005
610A la sortie de saint honore d eyleauBouvard Philippe00:03:562005
611Trois jours de pluie ont stoppe net ma carriere deBouvard Philippe00:03:372005
612Nous sommes partis du refuge clandestinementBouvard Philippe00:02:152005
613Urbain n est pas le mot qui vient a l espritBouvard Philippe00:02:432005
614Je songe a gus perrotBouvard Philippe00:03:222005
615Au moment ou je vais enfin sombrer dans le sommeilBouvard Philippe00:03:472005
616Une idee une seule mais paralysanteBouvard Philippe00:03:202005
617A partir de la ma reinstallation dans le mondeBouvard Philippe00:03:332005
618L aube redessine les contours de la seineBouvard Philippe00:04:072005
619Sur le quai la vie est normaleBouvard Philippe00:03:272005
620Me voici devant la porteBouvard Philippe00:03:362005
621Je fuis sans meme remercier ni dire au revoirBouvard Philippe00:04:062005
Label : FREMEAUX & ASSOCIES

Les internautes ayant acheté «UN HOMME LIBRE - PHILIPPE BOUVARD» ont également acheté :

DO IT YOUR SECTE - ALBERT ALGOUD   
DO IT YOUR SECTE - ALBERT ALGOUD
Texte intégral de " Comment gagner sa vie sur celle des autres" de Christophe Bertin et albert Algoud lu par Albert Algoud accompagné d'un livret préfacé de Jean-Marie Abgrall, criminologue, psychiatre, expert national agréé par la Cour de Cassation.

Professeur de français devenu rédacteur en chef de Fluide Glacial, spécialiste d’Hergé et de Daudet passé par Nulle Part...
DO IT YOUR SECTE - ALBERT ALGOUD
Frais de ports offerts sur la librairie sonore









titre_newsletter.gif

Meilleures ventes - La librairie sonore
1. Cosmos 4 - Michel Onfray
2. Edgar Morin - Paroles philosophiques
3. Collection Histoire philosophique des Arts - PUF Frémeaux (-20 %)
4. Ray Charles in Antibes
5. Contre Histoire Philosophie V26 - Michel Onfray
6. Histoire de France - PUF Frémeaux -(les 8 coffrets -20%)
7. Hitler - Une biographie expliquée
8. L'Antiquité Grecque - Luc Ferry
9. Albert Camus - L'Etranger
10. Histoire de l'humanité - Racontée par Yves Coppens
Meilleures ventes - La librairie sonore

Contre Histoire Philosophie
Couvertures Onfray
couv-onfray-bas.jpg
подать объявление бесплатно
Mentions légales | Conditions générales de ventes | Recommander ce site | Ajouter aux favoris | Nous contacter | Plan du site | Désabonnement
© 2018 La Librairie Sonore est une marque déposée du groupe Frémeaux Colombini SAS exploitée par Cyberser SAS pour le compte de Frémeaux & Associés