La librairie Sonore
Frémeaux et Associés
Radio france
Ina
        Recherche avancée

Promotion Michel Onfray
 
Menu nos rubriques - La Librairie Sonore
Partenaire Crédit Agricole

Partenaire La Poste

 
Catalogue papier - La Librairie Sonore

Collection Histoire de France



-->
Accueil arrow MUSIQUE DU MONDE arrow ASIE / OCEANIE arrow TIBET - MUSIQUE ET PRIÈRES
 
Réf. : FA5481

TIBET - MUSIQUE ET PRIÈRES

AUX MONASTÈRES DES BONNETS JAUNES : TASHILHUNPO, GANDEN, SÉRA

Direction artistique : FRANCOIS JOUFFA
Nombre de CD : 1

LIVRAISON GRATUITE ET EXPEDITION SOUS:

3-5d.gif
Prix 19.99 €
 
ts esoteric mysticism. In one of the chapels, the effigy of the goddess Jetsun Dolma (Green Tara, the Saviouress) once appeared on a rock. In another chapel, pilgrims prostrate themselves on the ground as it is believed that “offering one’s head” to the protector Tam Drin, a horse-necked deity, brings the guarantee of have a healthy descent. Sera which lies at the foot of the mountain Phurpa Chok Ri, 5 km north of the Jokhang in Lhasa, is one of the best preserved monasteries in Tibet, miraculously spared during the Maoist Cultural Revolution, although one hundred and eight volumes of the canonical Buddhist texts were lost or destroyed at that time.8. Philosophical verbal sparring matches. 10’35 The courtyard dedicated to philosophic debates, taking the form of oratorical contests, a secular tradition, is in old trees shade. Pilgrims leave offerings, scarves, talismans and yak butter on a big worshipped stone revered for having received thirteen times the shape of the vowel “A” from heavens while master Tsong Khapa drafted his comment on the Nagarjuna’s Middle Way. It is in this context that the monks are questioned and answer to all sorts of philosophical questions. Studies take a minimum of 20 years. It begins at the age of 7 years old with the reading, the writing and the memorization of texts. The final examination takes place in public. The crowd of monks (3000 in 1959) raises the questions but it is two professors who evaluate the candidates, two by two students. At each questions asked, the scholar laps himself in the palm of his hand. The questions of this recording are here delivered disorderedly: “How shall we manage to meditate while keeping the energy to get the experience of the mind?”, “How and why can we see, smell, perceive?”, “How to connect the mind, in the heart and not in the brain, to obtain the vision or the sense of smell?”, “Where am I, in the spirit or in the body?”, “Where is the spirit? Where is myself?”, “How to break away from one’s ego?”. Various explanations are given as answers: “The fetus in the womb is at first a heart which becomes the mind. The body is a recipient for the mind”. “If we are angry, it is necessary to get loose from the feelings that are different from ourselves while accepting them though they are not a part of one’s personality” is an answer to the question: “There is some milk in the coffee, together they mix, how to separate them?”Production-direction: François Jouffa. In situ recordings in Tibet, June and July, 2010, with a Nagra IV-S and two Sennheiser MKH 416T microphones, on RMG International magnetic tapes. Photos: Sylvie Jouffa (with a Nikon D90, except for the chapel of the Ganden monastery forbidden to women where François Jouffa used the more discreet Panasonic Lumix DMC-LXI). Texts in French and in English: Susie Jouffa. Editing and premastering: Alexis Frenkel, Studio Art & Son, Paris, 2011. Publishing by Augustin Bondoux / Groupe Frémeaux Colombini© 2015 Frémeaux & AssociésAcknowledgements    Thanks to: Annie Vorac (la Maison de la Chine, Paris), Lopsang Tenzin (Tibetan-English interpreter and guide of Lhasa) and Ky Sang (driver-carrier). Special thanks to Katia Buffetrille (Tibetologist at the École Pratique des Hautes Études, Paris) for her advice, and to gueshe Dakpa for his availability when he is in Paris (he studied in the Ganden monastery from 1982 to 1989). We owe to the Chinese cardiologist of the emergency department of the Shigatse hospital a debt of endless gratitude… *** Same production: Tibet, Jokhang in Lhasa, Buddhist chants and worksongs. CD Frémeaux & Associés, 2011. FA5 312.Tibet - Musique et prières aux monastères des Bonnets Jaunes :Tashilhunpo, Ganden, SéraTibet - Music and prayers from the Yellow Hats monasteries: Tashilhunpo, Ganden, SeraRéalisation François JouffaCollectés en 2010 par François Jouffa, ces enregistrements in situ ont été réalisés en grande partie lors de la fête du déroulement de la Grande Thangka (le « Festival de l’Ensoleillement du Bouddha ») au monastère de Tashilhunpo, fondé au XVe siècle par Gendun Drub, le premier Dalaï-lama. Cette cité de plusieurs temples est un haut lieu de pèlerinage pour les disciples de l’école religieuse Gelugpa, de la secte dite des « Bonnets Jaunes » (dont les coiffes fascinantes ont été immortalisées par Hergé dans Tintin au Tibet), qui est l’une des branches les plus vénérées du bouddhisme. En complément du disque « Tibet - Le Jokhang de Lhassa » (FA5312 dans cette collection), ce nouvel album permet à l’auditeur d’explorer une tradition mystique séculaire au son des longues trompes tibétaines et des cymbales géantes qui vrombissent dans les montagnes himalayennes, des prières et des joutes oratoires philosophiques des bonzes érudits.    Patrick FrémeauxMost of these recordings were collected in 2010 by François Jouffa during the Tibetan Thangka Unveiling Festival (“The Sunning of the Buddha Festival”) at the monastery of Tashilhunpo, founded in the fifteenth century by Gendun Drub, the first Dalai Lama. With its several temples, this holly city has become an important site of pilgrimage for the followers of the Gelugpa religious school known as the “Yellow Hats” (whose fascinating headgears were immortalized by Hergé in Tintin in Tibet), which is the one of the most revered sects of Buddhism. In addition to the “Tibet - The Jokhang in Lhasa” disc (FA5312 in this collection), this new album allows the listener to explore an ancient mystical tradition to the sound of long Tibetan horns and giant cymbals that echo in the Himalayan mountains, prayers and monks philosophical verbal sparring matches.Patrick Frémeaux
Collectés en 2010 par François Jouffa, ces enregistrements in situ ont été réalisés en grande partie lors de la fête du déroulement de la Grande Thangka (le « Festival de l’Ensoleillement du Bouddha ») au monastère de Tashilhunpo, fondé au XVe siècle par Gendun Drub, le premier Dalaï-lama.
Cette cité de plusieurs temples est un haut lieu de pèlerinage pour les disciples de l’école religieuse Gelugpa, de la secte dite des « Bonnets Jaunes » (dont les coiffes fascinantes ont été immortalisées par Hergé dans Tintin au Tibet), qui est l’une des branches les plus vénérées du bouddhisme.
En complément du disque « Tibet - Le Jokhang de Lhassa » (FA5312 dans cette collection), ce nouvel album permet à l’auditeur d’explorer une tradition mystique séculaire au son des longues trompes tibétaines et des cymbales géantes qui vrombissent dans les montagnes himalayennes, des prières et des joutes oratoires philosophiques des bonzes érudits.
Patrick FRÉMEAUX

Most of these recordings were collected in 2010 by François Jouffa during the Tibetan Thangka Unveiling Festival (“The Sunning of the Buddha Festival”) at the monastery of Tashilhunpo, founded in the fifteenth century by Gendun Drub, the first Dalai Lama.
With its several temples, this holly city has become an important site of pilgrimage for the followers of the Gelugpa religious school known as the “Yellow Hats” (whose fascinating headgears were immortalized by Hergé in Tintin in Tibet), which is the one of the most revered sects of Buddhism.
In addition to the “Tibet - The Jokhang in Lhasa” disc (FA5312 in this collection), this new album allows the listener to explore an ancient mystical tradition to the sound of long Tibetan horns and giant cymbals that echo in the Himalayan mountains, prayers and monks philosophical verbal sparring matches.
Patrick FRÉMEAUX

DIRECTION ARTISTIQUE : FRANÇOIS JOUFFA
PHOTOS LIVRET : SYLVIE JOUFFA
PRODUCTION : FRANCOIS JOUFFA
DROITS : FREMEAUX & ASSOCIES.

ENFANT, OISEAUX ET TROMPES. 1’26 • MOULINS A PRIERES DES PELERINS. • TROMPES ET PRIERES • BONZES EN PRIERES SOUS LA THANGKA • BONZES EN PRIERES DEVANT LES PELERINS • TROMPES, TROMPETTES, FLUTES ET HAUTBOIS, CONQUES, TAMBOURS ET CYMBALES • SHERI DEVI • JOUTES ORATOIRES PHILOSOPHIQUES. (RECORDED LIVE IN TIBET BY FRANÇOIS JOUFFA)


- Lettre de François Jouffa à Patrick Frémeaux
« Nous avons bien reçu notre nouveau CD de nos enregistrements au Tibet. C'est un bel objet, un bon disque. Pour nous, en plus, très émouvant. Cinq ans déjà ! Incroyable, le Tibet fermé aux étrangers, sauf aux groupes encadrés, s'était ouvert quand nous sommes arrivés, et s'est refermé depuis. La Maison de la Chine à Paris, qui nous avait vendu billets de train, d'avion et autres prestations de porteur, guide et voiture, nous avait prévenus que -jamais- on ne passerait la frontière avec un sac de bandes magnétiques, un lourd Nagra de 15 kg avec des micros, sans compter le matériel photographique de Sylvie Jouffa. C'est pour cette raison qu'on avait choisi de tenter le coup en arrivant par le train Pékin-Lhassa, sachant que les passages de police et douane en gares sont beaucoup plus "bordéliques" que dans les aéroports. Et, miracle !, alors que presque tous les passagers étaient fouillés, pas nous. Je nous revois marcher entre deux rangées de militaires chinois, sacs chargés à l'épaule et dans les mains. Même notre chauffeur, qui nous attendait, n'avait pas eu le droit d'aller jusqu'à nous. Puis, nos connections dans les monastères, surtout le grand lama du Jokhang (voir le CD précédent), nous ont permis d'enregistrer pratiquement partout où on le désirait.Émouvant, en réécoutant nos enregistrements, parce qu'à Shigatsé (photo de couverture), Sylvie a failli y laisser sa peau et son âme. A plus de 4000 mètres, sur la colline au-dessus du monastère de Tashilunpo sous la thangka géante, alors qu'elle prenait des photos et que j'enregistrais les prières de centaines de bonzes, elle est tombée prise de convulsions. Manquait 70% d'oxygène dans son cerveau. La foule des pèlerins tibétains, imperturbables, défilait en priant devant son corps et, sans la diligence, la rapidité et l'efficacité du service d'ordre des jeunes femmes militaires chinoises, Sylvie ne serait plus de ce monde. C'est pour ça qu'en fin de générique du CD, le cardiologue chinois de l'hôpital local est remercié. Alors FREE TIBET des Chinois ? Heureusement, pour nous, qu'ils étaient là ... »François JOUFFA
Liste des crédits sur ce CD :
Pélerins Tibétains, Traditionnel , Moines Tibétins
CDPisteTitreArtiste principalDuréeEnregistré en
11Enfant, oiseaux et trompes Pélerins Tibétains00:01:252010
12Moulins à prières des pélerins Pélerins Tibétains00:07:582010
13Trompes et prières Pélerins Tibétains00:01:122010
14Bonzes en prières sous la thangka Pélerins Tibétains00:01:362010
15Bonzes en prières devant les pélerins Pélerins Tibétains00:02:042010
16Trompes, trompettes, flutes et hautbois (conques, tambours et cymbales) Moines Tibétins00:08:482010
17Sheri devi Moines Tibétins00:32:042010
18Joutes oratoires philosophiques Moines Tibétins00:10:342010
Label : FREMEAUX & ASSOCIES

Les internautes ayant acheté «TIBET - MUSIQUE ET PRIÈRES » ont également acheté :

MUSIC OF TIBET   
MUSIC OF TIBET
 “Music of Tibet” présente la musique traditionnelle tibétaine dans son caractère sacré, comme l’illustration artistique du bouddhisme, mais aussi dans sa dimension profane, par les chants de la culture populaire qui rythment la vie quotidienne. Ce coffret (Cd + livret 24 pages) est la documentation sonore pour l’approche de ce merveilleux berceau de l’humanité.
Patrick Frémeaux

“Deben...
MUSIC OF TIBET
LES PLUS BEAUX CONTES ZEN VOL 2 - HENRI BRUNEL   
LES PLUS BEAUX CONTES ZEN VOL 2 - HENRI BRUNEL
Coffret 2 CD - livret 16 pages. Le volume 2.

Depuis l’origine, le conte Zen est un “Moyen habile”, un chemin privilégié pour accéder à la connaissance du Zen. Je n’ai inventé aucun des récits qui sont présentés ici. J’ai feuilleté des dizaines de livres et j’ai puisé dans la mémoire ancestrale de l’Inde, du Japon, de la Chine, du Tibet. Mon propos fut de rendre...
LES PLUS BEAUX CONTES ZEN VOL 2 - HENRI BRUNEL
TIBET - LE JOKHANG DE LHASSA   
TIBET - LE JOKHANG DE LHASSA
Située sur le plateau du Tibet dans une vallée bordée de montagnes, Lhassa, une des villes les plus hautes du monde avec ses 3658 mètres d’altitude, est littéralement la “terre des dieux”.
Lieu de pèlerinage incontournable du Tibet, Lhassa conserve la mémoire et la pratique de rituels immuables depuis de nombreux siècles.
François Jouffa est allé au coeur du monastère...
TIBET - LE JOKHANG DE LHASSA
↑ Retour en haut ↑
Dernière mise à jour :: 28-05-2017 08:38
Frais de ports offerts sur la librairie sonore









titre_newsletter.gif

Meilleures ventes - La librairie sonore
1. Offre Duo - Les Mots... - Luc Ferry
2. Contre Histoire Philosophie V26 - Michel Onfray
3. Histoire des Mythes Grecs - PUF Frémeaux
4. Albert Camus - L'Etranger
5. Histoire de la Bible - Collection PUF-Frémeaux
6. Histoire de France - PUF Frémeaux -(les 8 coffrets -20%)
7. Défense et Critique de la Psychanalyse - Cyrulnik - Onfray
8. Histoire des Pharaons - PUF-Frémeaux
9. Penser le XXI eme Siècle - Luc Ferry
10. Témoignages de la France Rurale au premier XX eme Siècle
Meilleures ventes - La librairie sonore

Contre Histoire Philosophie
Couvertures Onfray
couv-onfray-bas.jpg
pub net color line.jpg
подать объявление бесплатно
Mentions légales | Conditions générales de ventes | Recommander ce site | Ajouter aux favoris | Nous contacter | Plan du site | Désabonnement
© 2010 La Librairie Sonore est une marque déposée du groupe Frémeaux Colombini SAS exploitée par Cyberser SA pour le compte de Frémeaux & Associés