La librairie Sonore
Frémeaux et Associés
Radio france
Ina
        Recherche avancée

Promotion Michel Onfray
 
Menu nos rubriques - La Librairie Sonore
Partenaire Crédit Agricole

Partenaire La Poste

 
Catalogue papier - La Librairie Sonore

Collection Histoire de France



-->
Accueil arrow JAZZ arrow COLLECTION QUINTESSENCE arrow WES MONTGOMERY - THE QUINTESSENCE
 
Réf. : FA3062

WES MONTGOMERY - THE QUINTESSENCE

NEW YORK - INDIANAPOLIS - LOS ANGELES (1957-1962)

WES MONTGOMERY
Direction artistique : ALAIN GERBER AVEC DANIEL NEVERS ET ALAIN TERCINET
Nombre de CD : 2

LIVRAISON GRATUITE ET EXPEDITION SOUS:

3-5d.gif
Prix 29.99 €
 
, “The Thumb’s Up”, in ‘Down Beat’, June 27th 1968.(4) Max Jones, in ‘Melody Maker’, April 3rd 1965.(5) cf. (3).(6) The exact references are Pacific Jazz 301(B-side: Summertime, Oct. 1959), 45rpm World Pacific 651 (B-side: Bud Shank - A Tribute To An African Pennywhistle). (7) cf. (1)(8) Ralph J. Gleason, “Wes Montgomery”, in ‘Guitar Player’, July/August 1973.(9) cf. (2)(10) Lewis Porter, “John Coltrane: His Life and Music”, Univ. of Michigan Press, 2000.(11) “Orrin Keepnews on Wes”, in ‘JazzTimes’ N° 6, vol. 25, August 1995.(12) In the sleeve-notes for the triple album “Wes Montgomery Memorial”, Riverside/Polydor.« Mon intime conviction est qu’il convient (…) d’admirer sans réserve un artiste qui, se voulant populaire, s’est fixé sans que nul ne l’ait exigé de sa part des exigences vertigineuses. »    Alain GerberMy intimate conviction is that it is fitting (…) to unreservedly admire an artist who, in wanting to be popular, and without anyone demanding that he do so, made vertiginous demands on himself.     Alain GerberCD 1 (1957-1960)THE MONTGOMERY BROTHERS (& Five Others) (30/12/1957)1 FINGER PICKIN’ (W.Montgomery)     6’03MONTGOMERY LAND (18/04/1959[2, 3, 4] & 1/10/1959[5])2 FAR WES’ (W.Montgomery)    5’533 OLD FOLKS (W.Robison-D.L.Hill)     6’374 HYMN FOR CARL (H.Land)     4’355 FALLING IN LOVE WITH LOVE (R.Rodgers-L.Hart)     6’15WES MONTGOMERY TRIO (5 & 6/10/1959)6 JINGLES (W.Montgomery)     5’337 YESTERDAYS (J.Kern)    3’178 ‘ROUND MIDNIGHT (T.S.Monk-M.Williams)     4’54“THE INCREDIBLE GUITAR OF WES MONTGOMERY” (26/01/1960)9 AIREGIN (T.W.Rollins)     4’2710 FOUR ON SIX (W.Montgomery)     6’1811 WEST COAST BLUES (W.Montgomery)     7’2312 IN YOUR OWN SWEET WAY (D.Brubeck)     4’5313 D-NATURAL BLUES (W.Montgomery)     5’24NAT ADDERLEY ORCHESTRA (“Work Song” - 27/01/1960)14 WORK SONG (N.Adderley)     4’14CD 2 (1960-1962)HAROLD LAND QUINTET (18/05/1960)1 WEST COAST BLUES (W.Montgomery)     6’03CANNONBALL ADDERLEY & Poll Winners (5/06/1960)2 YOURS IS MY HEART ALONE (F.Lehar)     4’12WES MONTGOMERY QUINTET (“Movin’ Along” - 12/10/1960)3 MOVIN’ ALONG (W.Montgomery)     5’394 BODY AND SOUL (Heyman-Heyton-Sour-Green)     7’205 TUNE-UP (M.Davis)     4’29WES MONTGOMERY QUINTET (“So Much Guitar” - 4/08/1961)6 WHILE WE’RE YOUNG (A.Wilder)     2’17 7 TWISTED BLUES (W.Montgomery)     5’358 COTTON TAIL (D.Ellington)     3’399 REPETITION (N.Heafti)     3’52MILT JACKSON & WES MONTGOMERY (“Bags Meets Wes ! - 19/12/1961)10 DELILAH (V.Young)    6’10WES MONTGOMERY QUINTET (“Full House” - 25/06/1962)11 FULL HOUSE (W.Montgomery)    9’1212 BLUE ‘N’ BOOGIE (J.B.Gillespie-F.Paparelli)    9’38
Mon intime conviction est qu’il convient (…) d’admirer sans réserve un artiste qui, se voulant populaire, s’est fixé sans que nul ne l’ait exigé de sa part des exigences vertigineuses.
Alain GERBER

Les coffrets « The Quintessence » jazz et blues, reconnus pour leur qualité dans le monde entier, font l’objet des  meilleurs transferts analogiques à partir des disques sources, et d’une restauration numérique utilisant les  technologies les plus sophistiquées sans jamais recourir à une modification du son d’origine qui nuirait à   l’exhaustivité des informations sonores, à la dynamique et la cohérence de l’acoustique, et à l’authenticité de   l’enregistrement original.
Chaque ouvrage sonore de la marque « Frémeaux & Associés » est accompagné d’un livret   explicatif en langue française et d’un certificat de garantie.

My intimate conviction is that it is fitting (…) to unreservedly admire an artist who, in wanting to be popular, and without anyone demanding that he do so, made vertiginous demands on himself.
Alain GERBER

Frémeaux & Associés’ « Quintessence » products have undergone an analogical and digital restoration process which is recognized throughout the world.
Each 2 CD set edition includes liner notes in English as well as a guarantee. This 2 CD set presents a selection of the best recordings by Wes Montgomery between 1957 and 1962.


DIRECTION ARTISTIQUE : ALAIN GERBER AVEC DANIEL NEVERS ET ALAIN TERCINET
DROITS : DP / FREMEAUX & ASSOCIES
 
CD 1 (1957-1960) • THE MONTGOMERY BROTHERS (& Five Others) (30/12/1957) : FINGER PICKIN’ (W.Montgomery). MONTGOMERY LAND (18/04/1959[2, 3, 4] & 1/10/1959[5]) • FAR WES’ (W.Montgomery) • OLD FOLKS (W.Robison-D.L.Hill) • HYMN FOR CARL (H.Land) • FALLING IN LOVE WITH LOVE (R.Rodgers-L.Hart). WES MONTGOMERY TRIO (5 & 6/10/1959) • JINGLES (W.Montgomery) • YESTERDAYS (J.Kern) • ‘ROUND MIDNIGHT (T.S.Monk M.Williams). “THE INCREDIBLE GUITAR OF WES MONTGOMERY” (26/01/1960) • AIREGIN (T.W.Rollins) • FOUR ON SIX (W.Montgomery) • WEST COAST BLUES (W.Montgomery) • IN YOUR OWN SWEET WAY (D.Brubeck) • D-NATURAL BLUES (W.Montgomery). NAT ADDERLEY ORCHESTRA (“Work Song” - 27/01/1960) • WORK SONG (N.Adderley)
.
CD 2 (1960-1962) • HAROLD LAND QUINTET (18/05/1960) : WEST COAST BLUES (W.Montgomery). CANNONBALL ADDERLEY & Poll Winners (5/06/1960) • YOURS IS MY HEART ALONE (F.Lehar). WES MONTGOMERY QUINTET (“Movin’ Along” - 12/10/1960) • MOVIN’ ALONG (W.Montgomery) • BODY AND SOUL (Heyman-Heyton-Sour-Green) • TUNE-UP (M.Davis). WES MONTGOMERY QUINTET (“So Much Guitar” - 4/08/1961) • WHILE WE’RE YOUNG (A.Wilder) • TWISTED BLUES (W.Montgomery) • COTTON TAIL (D.Ellington) • REPETITION (N.Heafti). MILT JACKSON & WES MONTGOMERY (“Bags Meets Wes ! - 19/12/1961) • DELILAH (V.Young). WES MONTGOMERY QUINTET (“Full House” - 25/06/1962) • FULL HOUSE (W.Montgomery) • BLUE ‘N’ BOOGIE (J.B.Gillespie-F.Paparelli).
- « Son phrasé reste inoxydable » par Jazz magazine
Les rétrospectives de l’œuvre du révolutionnaire flegmatique qu’était Wes Montgomery foisonnent. Mais là où Alain Gerber, maître d’ouvrage de la collection Quintessence, et son complice Alain Tercinet semblent se démarquer, c’est dans leur attachement à mettre en perspective, peu importe le contexte, la linéarité de cet autodidacte étranger à toute querelle esthétique. De 1957 à 1962, Wes Montgomery ne dévie pas quant à ce qui le rend unique : des artefacts techniques sans fioritures ainsi qu’une articulation limpide et franche. Que ce soit en tant que leader ou au sein des formations plus confidentielles, son phrasé reste inoxydable. Parmi les extraits de sessions, « The Incredible Guitar Of Wes Montgomery » et « Full House » côtoient “The Montgomery Brothers (& Five Others)”, le “Work song” de Nat Adderley and His Orchestra, le quintette d’Harold Land (West Coast Blues) ou encore “Cannonball Adderley and Poll Winners” (Yours in My Heart Alone). De Pacific Jazz à Riverside, l’homme tranquille, tel que le dénomme Alain Gerber, fait preuve d’une diligence et d’une élégance à nul autre pareilles. Des atouts que Gerber et Tercinet dépeignent, outre leur sélection, à travers leur plume dans le livret accompagnant le coffret. On regrettera toutefois que nos deux défricheurs ne nous donne plus à savourer. Le « jazz détective » Zev Feldman a récemment mis la main  sur des enregistrements qui remontent à 1949.Par Katia Toure – JAZZ MAGAZINE
- « Un maillon essentiel dans l’évolution de son instrument » par Le Salon littéraire
« Où va le jazz ? Dans toutes les directions. D’aucuns y voient un signe de vitalité. Certains sont plus réservés. Cette dispersion les inquiète. A chacun de trancher selon les critères qu’il place au premier plan, la liberté d’une musique qui ne connaîtrait pas de frontières, ou le respect d’un minimum de codes, garant de sa spécificité. Les premiers arguent que le jazz a toujours connu, depuis ses origines, la tentation de la fusion. Ce qui n’est pas faux, si ’on songe qu’il a surgi du melting pot de La Nouvelle-Orléans avant d’essaimer de par le monde. Les seconds soutiennent à l’inverse que, s’il est vrai qu’il a assimilé, au cours des ans,  bien des influences, le risque de dilution dans une world music uniforme et sans saveur n’a jamais comme aujourd’hui hypothéqué son identité. On se gardera de trancher. Constatons seulement que la palette est large entre la perpétuation d’un classicisme qu’on aurait mauvaise grâce à confondre avec un psittacisme revivaliste, et une musique qui s’exonère de toute règle formelle, lorgnant de plus en plus vers les folklores les plus divers ou les improvisations libres des compositeurs actuels. Entre ces conceptions éloignées, sinon extrêmes, coexistent maintes formes auxquelles, faute de mieux, on persistera à attribuer l’appellation de jazz.  Quelques productions de ces derniers mois témoignent de cette diversité. On se bornera aujourd’hui à de fructueuses plongées dans le passé. Tout d’abord, il n’est que justice de signaler des rééditions tout à fait dignes d’intérêt. Celles, entre autres, que le label Frémeaux & Associés dispense avec persévérance.  Elles font le bonheur de ceux qui persistent à voir dans le disque un vecteur privilégié de transmission, en dépit de l’essor des sites proliférant sur le Net. (…) Dans la collection « Quintessence », un Wes Montgomery « New York – Indianapolis – Los Angeles, 1957-1962 » (3). Un double CD qui témoigne de l’importance de celui qu’Alain Gerber, directeur artistique de la collection, appelle « l’homme tranquille ». Lequel, toujours selon Gerber,  « se distinguait de manière significative non seulement de (Grant) Green, mais de son maître Charlie Christian, de T-Bone Walker et tous les guitaristes influents apparus après eux. » C’est que, et ces enregistrements en témoignent, Montgomery, technicien irréprochable, avec son phrasé en single notes aussi bien que son utilisation des accords et son jeu en octaves, apportait une manière nouvelle. Non point révolutionnaire, sans doute, mais séduisante, et au-delà : elle allait influencer durablement les guitaristes qui suivirent. Magistralement présentée (comment ne pas se répéter ? Une fois encore, il faut saluer l’association qui s’illustre ici, celle de Gerber et de Tercinet, tandem aussi exemplaire qu’unique), cette sélection rend pleine justice à celui qui apparaît, plutôt qu’un guitar hero, comme un maillon essentiel dans l’évolution de son instrument. Et, en définitive, dans l’évolution du jazz tout entier. »Par Jacques ABOUCAYA – LE SALON LITTERAIRE
Liste des crédits sur ce CD :
Wes Montgomery, Wes Montgomery , W. Robison , Harold Land , R. Rodgers , J. Kern , T.s. Monk , T.w. Rollins , Dave Brubeck , Nat Adderley , F. Lehar , Heyman , Heyton, Miles Davis , A. Wilder , D. Ellington , Neal Hefti , V. Young , J.b. Gillespie
CDPisteTitreArtiste principalDuréeEnregistré en
11Finger pickin' Wes Montgomery00:02:351957
12Far wes Wes Montgomery00:05:551958
13Old folks Wes Montgomery00:06:391958
14Hymn for carl Wes Montgomery00:04:371958
15Falling in love with love Wes Montgomery00:06:171959
16Jingles Wes Montgomery00:05:351959
17Yesterdays Wes Montgomery00:03:191959
18Round midnight Wes Montgomery00:04:561959
19Airegin Wes Montgomery00:04:291960
110Four on six Wes Montgomery00:06:201960
111West coast blues Wes Montgomery00:07:251960
112In your own sweet way Wes Montgomery00:04:551960
113D-natural blues Wes Montgomery00:05:261960
114Work song Wes Montgomery00:04:141960
21West coast blues Wes Montgomery00:06:051960
22Yours is my heart alone Wes Montgomery00:06:061960
23Movin' along Wes Montgomery00:05:411960
24Body and soul Wes Montgomery00:07:221960
25Tune-up Wes Montgomery00:04:311960
26While we're young Wes Montgomery00:02:191961
27Twisted blues Wes Montgomery00:05:371961
28Cotton tail Wes Montgomery00:03:411961
29Repetition Wes Montgomery00:03:541961
210Delilah Wes Montgomery00:06:121961
211Full house Wes Montgomery00:09:141962
212Blue ‘n boogie Wes Montgomery00:09:381962
Label : FREMEAUX & ASSOCIES

Les internautes ayant acheté «WES MONTGOMERY - THE QUINTESSENCE» ont également acheté :

CHARLIE CHRISTIAN - QUINTESSENCE   
CHARLIE CHRISTIAN - QUINTESSENCE
Toute une école, depuis près d'un demi siècle, cherche des idées dans ses trouvailles.
Alain Gerber

Les coffrets « The Quintessence » jazz et blues, reconnus pour leur qualité dans le monde entier, font l’objet des meilleurs transferts analogiques à partir des disques sources, et d’une restauration numérique utilisant les technologies les plus sophistiquées sans jamais recourir...
CHARLIE CHRISTIAN - QUINTESSENCE
MODERN JAZZ QUARTET - MJQ - THE QUINTESSENCE   
MODERN JAZZ QUARTET - MJQ - THE QUINTESSENCE
Travesti par la délicatesse, par la distinction, par un air de sérieux et d’honorabilité, le noyau dur du jazz, son irréductible spécificité, se glisse incognito dans le magasin de porcelaines et, une fois dans la place, lève le masque.
Alain Gerber

Dressed as a woman in delicacy and distinction, and wearing an air of seriousness and honourability, the hard core of jazz, its irreducible specifity, slips...
MODERN JAZZ QUARTET - MJQ - THE QUINTESSENCE
↑ Retour en haut ↑
Dernière mise à jour :: 22-07-2017 22:45
Frais de ports offerts sur la librairie sonore









titre_newsletter.gif

Meilleures ventes - La librairie sonore
1. Offre Duo - Les Mots... - Luc Ferry
2. Contre Histoire Philosophie V26 - Michel Onfray
3. Histoire des Mythes Grecs - PUF Frémeaux
4. Albert Camus - L'Etranger
5. Histoire de la Bible - Collection PUF-Frémeaux
6. Histoire de France - PUF Frémeaux -(les 8 coffrets -20%)
7. Défense et Critique de la Psychanalyse - Cyrulnik - Onfray
8. Histoire des Pharaons - PUF-Frémeaux
9. Penser le XXI eme Siècle - Luc Ferry
10. Témoignages de la France Rurale au premier XX eme Siècle
Meilleures ventes - La librairie sonore

Contre Histoire Philosophie
Couvertures Onfray
couv-onfray-bas.jpg
pub net color line.jpg
подать объявление бесплатно
Mentions légales | Conditions générales de ventes | Recommander ce site | Ajouter aux favoris | Nous contacter | Plan du site | Désabonnement
© 2010 La Librairie Sonore est une marque déposée du groupe Frémeaux Colombini SAS exploitée par Cyberser SA pour le compte de Frémeaux & Associés